Pages

jeudi 8 mars 2012

Conciliation Maman et Femme

Quand la maternité arrive, il y a une partie de la femme en soi que nous mettons de côté. Parfois pour quelque temps, parfois pour trop longtemps. En cette journée de la femme, je me questionne, comme dans mon billet de l’année dernière, mais n’allez pas penser que c’est mes choix que je mets en doute, j’ai fait les bons pour moi et ma famille...

Là où je me pose le plus de questions, c’est comment garder la petite étincelle en moi allumée, sans qu’elle ne soit éteinte par le fruit de mes entrailles… Comment atteindre l’équilibre, la paix dans mon cœur et le calme dans mon âme. Est-ce possible? Est-ce que je prends tellement trop tout à cœur, oui je crois en la perfection même si elle n'est qu'illusion, est-ce que mes attentes sont trop élevées, est-ce que je cherche ce qui n’existe pas?

Lundi dernier, j’ai assisté à une conférence donnée par Isabelle Dagenais, auteure du livre Être Maman pour le meilleur et pour le pire, à ma Maison de Quartier. Plusieurs de ses propos sont venus me chercher, pas parce que c’est nouveau, croyez-moi j’en ai lu des choses, mais possiblement parce que je voulais mieux les intégrer dans mon quotidien. Il faut être prête pour changer, évoluer et même accepter ses responsabilités dans sa vie.

Je vous donne quelques phrases prises en note, tant mieux si elles peuvent ouvrir quelques portes en vous pour devenir la femme et maman que vous souhaitez être. Parce que oui, la femme était là avant la mère, il faut l’honorer:

Nous devons partir de l’intérieur pour trouver qui nous sommes à la base, bâtir là-dessus…

Cesser d’être aussi sévère envers soi, devenir sa meilleure amie; nos exigences, sont souvent pourquoi nous nous sentons malheureuse, pas à la hauteur…

Nos besoins et nos désirs = trop souvent la Culpabilité… Le contraire de la culpabilité est de se Responsabiliser…

On se valorise dans nos comportements, si ils nous apportaient rien, on passerait à autre chose…

Il faut prendre le temps de dire que ça va mal, ça fait mal, de vivre nos émotions, après oui, on apprend et on avance…

Je dois vous confier que de se responsabiliser à eu la plus grande résonance pour moi; je me responsabilise face à ma vie, elle est la mienne, avec tous les choix que j’ai fait, avec toutes mes forces et mes faiblesses, je suis celle que je suis, qui peut toujours évoluer mais qui doit accepter ses responsabilités pour mieux avancer.

Trouver l’équilibre en tenant compte de mes responsabilités, il me semble que c’est une bonne piste…

Bonne journée de la femme ;)

Merci encore à Isabelle Dagenais, voir son site pour son calendrier de conférences et ses divers sujets.

3 commentaires:

Marie-Claude a dit...

Belle réflexion en ce jour de la femme! Bon cheminement vers l'atteinte de ton équilibre.

Je crois que ta vie est davantage le résultat de tes choix dans le présent que de tes choix faits dans le passé.

Marie-Claude xox

La Belle a dit...

C'est toute une réflexion que tu as écrit. On parle souvent de la conciliation famille-travail alors qu'il existe aussi la conciliation femme-maman!

Maman se cuisine a dit...

C'est quelques pistes, j'en ai tellement dans ma tête mais je passe au travers, c'est comme un entonnoir, il n'y a qu'une réponse possible pour moi, peut être pour plusieurs, mais chacune doit concilier selon sa petite étincelle à elle...