Pages

jeudi 17 novembre 2011

Maman se cherche

Malgré que je remonte la pente, très lentement, de ma mésaventure avec ma glande thyroïde, j’ai la tête en ébullition… Puisque mon médecin me confirme que tout est sous contrôle, je me rends compte qu’il n’en tient qu’a moi pour me sentir mieux. La petite pilule miracle; faire de l’exercice, doit devenir une habitude de vie pour moi, je suis persuadée que ma santé ne sera que mieux. À force de me le dire, ça finira par se passer, je le souhaite…

***

Habituellement c’est au printemps que j’ai envie de nouveaux projets, mes idées sont claires, j’ai vraiment l’impression que je pourrais changer le monde, le mien en tout cas, si je m’y mettais. Mais là, c’est en novembre que la petite flamme au fond de mon âme s’illumine, elle brille tellement fort que j’ai de la difficulté à accomplir mon quotidien, je passerais tout mon temps à mettre de l’avant tout ce qui me passe par la tête.

Je n’ose pas trop me dévoiler, ça n’a jamais été la mission de ce blogue mais j’ai comme envie de partager un peu (de toute façon, ça ne sera peut être pas trop lu et de plus, lancer dans l’univers, ça m’a souvent rapporté).

Mon fils ira à la maternelle l’année prochaine. Après près de 8 ans à la maison, moi je devrai possiblement retourner travailler. Ce n’est pas que travailler ne me tente pas, bien au contraire, être à la maison a été longtemps un combat de tous les instants entre m’accomplir dans le monde extérieur et apprendre à être une Maman. Ce duel a toujours été très fort en moi et je tente par tous les moyens d’y trouver un équilibre mais celui-ci ne vient pas. Je dirais même qu’après toutes ces années, je suis encore plus perdue qu’avant. Je sais ce que je ne veux pas, je pense, mais je ne sais pas trop ce que je veux, je veux possiblement l’impossible.

Je cherche l’équilibre, je cherche à vivre le moment présent sans toujours être tiraillée en dedans, je cherche à m’accomplir en tant que Maman mais aussi professionnellement, je cherche à combler la petite flamme qui sait qu’elle peut accomplir de grandes choses, mais quoi? Je cherche le moyen d’être heureuse en étant en paix avec mes choix. Je cherche tout simplement ma place, celle qui me permettrait d’être en harmonie avec la vie. J’ai toujours l’impression de ne pas assez apprécier ce que j’ai, il y a comme un vide qui ne se comble pas, pourquoi? J’ai le bonheur facile, j’aime la vie, la vie m’aime, mon verre d’eau est toujours plein, je suis très reconnaissante, j’ai de l’amour et j’en passe…

Puisqu’il me reste au moins un an à me questionner, à me chercher et souhaitons-le me trouver, j’ai la folle idée de mettre le tout sur papier et peut être un jour partager mon cheminement. Le cri de plusieurs femmes autour de moi semble être le même, je ne pense pas être unique dans mon questionnement. J'ai la responsabilité d’être le meilleur de moi-même dans cette vie. Trouver sa mission, découvrir notre vraie nature et assumer les choix qui s’ensuivent, ça me semble être la seule façon de se retrouver…

Bon appétit ;)

À noter ici que je sais que c'est un luxe de se questionner... Je ne veux pas froisser toutes celles qui n'ont pas ce privilège mais mon raisonnement est que je crois qu'en plus de m'aider moi, je suis persuadée que mon aventure pourrait certainement guider d'autres Mamans comme moi, peut-être...

7 commentaires:

Joëlle Lemire a dit...

J'ai comme l'étrange impression de me lire!!! hihi! À vrai dire, j'en ai les yeux mouillés de pouvoir lire ces mots à travers une autre personne. Ça me fait le même effet chaque fois que je lis Martin Larocque. Ça me fait du bien. Je me sens un peu moins perdue toute seule!

Maman se cuisine a dit...

Merci de partager, c'est à moi que ça fait du bien ;) Un jour à la fois mais j'ai un plan, j'y pense et je partage bientôt... Il faut que ça change pour moi en tout cas. Bon courage...

Joëlle Lemire a dit...

J'ai hâte de voir qu'est-ce qui t'allume ainsi, sûrement un beau projet!

Je suis rendue presqu'au même endroit que toi; j'ai commencé à m'assumer mère à temps complet il y a 7 ans, mon fils commence la maternelle l'autre année d'après. Je commence à penser à des beaux projets! J'adore cette période où tout est permis d'imaginer!!! C'est comme une grossesse hihi!

Mais je regarde derrière moi et je trouve que le parcours de mère à temps complet fut difficile. Beaucoup plus à contre-courant que ce que je m'imaginais! Je ne sais pas si c'est dû au fait que j'habite en ville (Mtl). Ma soeur qui est en région m'a dit que les mères à la maison, chez elles, ne sont vraiment pas rares.

La Belle a dit...

Si tu savais, même lorsqu'on est une maman qui travaille on se questionne... ;-)

Maman se cuisine a dit...

C'est vrai, c'est comme si nous avions le droit de rêver mais si nos rêves pouvaient se réaliser... Mon plus grand problème est que je suis un peu perdue, j'ai des tonnes d'idées mais je ne m'y trouve plus. Merci, les Mamans, nous vivons souvent les mêmes choses sans trop le savoir (ou même en parler)...

infosbebe a dit...

Très intéressant ce billet. Je suis certaine que tes réflexions vont en aider plus d'une. C'est toujours emballant de retrouver son histoire dans les écrits d'une autre.

Hâte de voir où cette transition te mènera!

Anonyme a dit...

Je travail 40h sematine dans une boite, je travail sûrement 6 h + à la maison,je travail du mardi au samedi,j'ai seulement les dimanches en famille, mon mari est à l'université 4 jours semaines, oui je gagne 50 oooo$ par année pour 4 , un enfants de 4 ans et un 15 ,,mais des fois je prendrais votre place juste pour être avec eux ,les voirs grandir ,soyons réaliste il n'y en aura pas de facile!