Pages

mardi 15 février 2011

Montée de lait à l'épicerie

C’est souvent le lundi matin que je me présente à l’épicerie. En plus de ne pas avoir mes enfants, les allées sont tellement calmes que j’ai l’impression d’être seule, un petit moment à moi… Avoir du temps et une tranquillité tout autour, me permet de mieux penser à mes repas mais surtout à mon alimentation en général. Lorsque ce moment presque parfait se produit, j’en profite pour lire les étiquettes de mes produits habituels, pour voir si elles ont changées mais aussi pour me rassurer de mes choix. À noter que je devrais aussi refaire ce travail à la maison, en vidant tout le garde-manger mais il faut avoir le temps pour tout analyser à la fois (bonne idée pour le défi de mars, à suivre…). Alors un produit à la fois, j’analyse, souvent en ne lisant que la liste des ingrédients. Selon le prix, je compare souvent cette liste, ensuite je compare les étiquettes… Rassurez-vous, ce n’est pas à toutes les semaines que j’ai ce temps à Investir, oui, oui, c’est d’Investir en soi et sa famille de prendre ce temps. Alors hier, je me présente et je commence à faire le tour et à ma grande surprise, tout ce que je regarde s’est transformé depuis la dernière fois que j’ai fait cet exercice. À noter que j’achète toujours le même produit lorsque je l’ai décortiqué, comparé et retenu pour mes repas. Alors voici pourquoi j’ai fait une montée de lait dans plusieurs des rangées hier en analysant ces produits familiers…

  • Taille de mon café est passé à 280g au lieu de 300g et ça à un prix plus élevé…
  • Il y a maintenant du sucre ajouté dans mon maïs en grains, il m’a fallu presque 5 minutes pour en trouver un qui n’en contenait pas…
  • Beaucoup plus de sel qu’avant dans ma soupe de tomate habituelle, je l’avais retenue mais voilà qu’elle a maintenant plus de sel que ses concurrentes…
  • Le prix du lait a encore augmenté…
  • Etc.

À part ces analyses, il y a eu les frustrations habituelles comme le manque de marchandises sur les tablettes, il y avait encore beaucoup trop de produits transformées en spécial, qui veut se cuisiner une bonne pizza maison quand vous pouvez l’acheter à 3,99$, prête à servir? Vous avez juste à lire la liste d’ingrédients et l’étiquette et croyez-moi vous la ferrez vous-même aussi… Et quoi dire encore, à part une section bien pleine de chocolats pour la St-Valentin, beaucoup trop de gras saturés et encore des gras trans; bonne St-Valentin mon Amour, je t’aime alors mange ce cadeau empoisonné... J’exagère mais à peine.

Pourtant ce n’était pas cette période dans le mois qui me fait habituellement perdre le contrôle de mes émotions et qui me rend beaucoup plus chialeuse qu’à l’habitude… Au contraire, j’étais super de bonne humeur, avec un cœur plein d’amour pendant que je pensais à la belle fête que je voulais préparer pour ma famille le soir venu.

Alors voilà, petit partage pour vous faire réfléchir un peu lorsque vous ferez votre prochaine épicerie. Il ne faut prendre aucun produit pour acquis, je n’ose même pas penser aux Mamans qui doivent gérer des allergies alimentaires.

Bon appétit ;)

Fraises de la Floride (un peu moins loin que la Californie) et
du chocolat avec un peu de gras saturés...
 Mais puisqu'elles ont été faites maison et avec Amour, est-ce que ça excuse tout? Analyse une autre fois, pour le moment, régalez-vous...

Joyeuse St-Valentin, que l'amour dans vos coeurs soit avec vous
tout au long de l'année

Par ici la recette. Facile et tellement bon...

6 commentaires:

La Mère Michèle a dit...

Puisque les enfants me réclâment ces cadeaux empoisonnés, je préfère, plutot que de les en priver complètement, acheter une petite quantité, mangée le jour même.

Et après, ce sera rien d'empoisonné jusqu'à la prochaine fête ;o)

Néanmoins, je suis certaine que devant tes fraises, mes enfants auraient délaissé le coeur en chocolat cheap ;o)

Maman se cuisine a dit...

Ne t'en fais pas, moi aussi je cède et je ne peux pas contrôler tout ce qu'ils mangent quand même... Du chocolat cheap,comme tu dis, c'est souvent les meilleurs au goût... L'important c'est de limiter les occasions, c'est juste que je trouve qu'elles reviennent souvent, chez nous on dirait qu'a tous les mois il y a quelque chose... Tu peux aussi faire la recette de fraises, c'est un délice à bon prix considérant qu'une seule se vend 5$ chez Godiva, pour 10$ j'en ai le double de la photo ;)

Isabelle a dit...

Des fraises en février ? J'en achète pour les enfants, mais j'en sors également de mon congélateur que je mange avec mon yogourt, le matin. Je voyais ma mère faire la même chose, alors ces habitudes traversent le temps même si elles sautent quelques années.

Et moi, je ne sais pas pour quelle raison, mais je constate que les 2 épiceries où je vais faire mes courses n'offrent pratiquement plus le jus Oasis en spécial depuis l'automne dernier.

Et pour l'instant, je refuse de payer 1,69$ pour le contenant de 960ml alors je m'en passe. Même à 1,25$ (le "nouveau" spécial), c'est plus cher que le 99 sous d'antan.

La Belle a dit...

Raison de plus pour ne pas faire l'épicerie avec les enfants qui réclament ce qu'ils veulent!
Et oui, j'ai remarquer toutes les transformations que les produits subissent...
En changeant le produit pour une "formule améliorée", on réalise qu'elle coûte plus chère, qu'il y en a moins et en plus qu'elle est moins santé qu'avant :-(

spécialiste de l'éphémère a dit...

Je suis atteinte du même "mal" ;-)
Je lis tout! Je me sens parfois un peu comme l'intello de la fratrie dans le film C.R.A.Z.Y. ; celui qui préfère lire les ingrédients sur la bouteille de ketchup plutôt que de participer à la conversation au repas!!!
Pire; j'ai contaminé mes enfants!
Il y a plein de trucs qu'on n'achète plus, et maintenant "l'ordre de ne pas acheter" vient parfois des enfants!
J'avoue que ça me fait plaisir!
Bon w.e.

Maman se cuisine a dit...

Nous faisons toutes ce qui est possible pour nos petites familles... Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule qui s'énerve à l'épicerie, il faut se tenir ensemble et comme Isabelle dit, parfois il ne faut pas acheter, pour moi c'est du sucre dans le mais en grains, il ne faut pas exagérer quand même ;)