Pages

jeudi 31 mai 2012

Potager de la débutante

J’y pensais depuis un petit bout mais comme dans tout ce que nous ne connaissons pas, il est bien facile de remettre à plus tard, de peur de ne pas réussir. C’est un heureux mélange d’hasards et de préparation qui m’ont amené à mon premier jardin.

À quelques reprises ce printemps, j’ai vu de beaux projets simplifiés par des planches surélevées. C’est la motivation qui me manquait, j’étais partie… En fouillant dans mon garage, j’ai vu des planches parfaites et parce que les étoiles étaient bien enlignées, mon Homme a bien voulu m’aider à bâtir un beau rectangle de 3' X 8'. J’ai bien pensé à le faire 4' de profondeur mais je trouvais que le centre était loin pour les petits bras de mes enfants. Aussi, pour une première, j’ai voulu être raisonnable…

J’ai fait quelques recherches rapides pour tenter de semer des valeurs sûres, ce qui veut dire que j’ai des chances d’en manger cet été. Je dis bien des chances parce que c’est un beau mystère pour moi de mettre une petite graine dans le sol et penser qu’un jour ça me donnera une portion de légumes dans mon assiette. Ce n’est pas que je n’y crois pas, c’est juste que je ne pense pas avoir ce que ça prend…

J’y ai mis un plant de tomates bonbons, de tomates, de concombre, de cerises de terre et des fines herbes; basilic, ciboulette, origan, coriandre & persil. J’ai semé des carottes nantaises, des radis & des haricots. Je sais, ça semble être beaucoup pour un si petit espace mais j'ai respecté les paramètres de chacun.

J’ai aussi appris qu’il y a des «plantes amies». Il semble y avoir juste mes tomates qui n’aiment pas mes haricots et mes concombres qui ne raffolent pas de mes radis et de mes tomates. Souhaitons que tous pourront être des amis avant la fin de l’été…

J’ai déjà utilisé quelques feuilles de basilic pour une recette, cueillies et lavées par les mains de ma fille; un petit bonheur de la vie.

J’ai hâte de voir germer mes plantations et de voir si mes plants vont me donner de beaux légumes. Pour celles que ça intéresse, le tout m'a coûté environ 80$, j'avais les planches. Je ne suis pas certaine te rentrer dans cet investissement cet année mais la beauté de ce type de jardin est que la terre sera réutilisable l'année prochaine. J'ai aussi la ciboulette qui est vivace.

Leçon de mon premier jardin :

«Une graine semée, dans notre tête, germine même si elle tarde à pousser. Elle est là et se manifestera quand elle sera prête à porter fruit.»

Bon appétit ;)

Òui, je bricole en jupe et en gougoune...

J'ai mis 15 sacs de terre et 1 sac de fumier de mouton...

J'ai couvert le gazon de papier journal, 3 pages d'épaisseur...
À noter ici que cela limite ce que nous pouvons planter,
profondeur de 6 pouces maximum.

Voyez aussi toute l'aide reçue de mes deux observateurs...

Je jardine aussi en jupe et en gougoune...
C'est mon uniforme d'été ;)

Un beau projet, plus facile que je croyais.
Voyons maintenant si il me portera fruit...


3 commentaires:

Marie-Claude a dit...

Bravo pour ce premier jardin! Je suis certaine que tu vas aimer ça et tes enfants aussi. Je te souhaite de belles récoltes.

La Belle a dit...

Ça donne le goût de faire son propre jardin!

Maman se cuisine a dit...

Merci les Filles. C'est aussi beaucoup pour les enfants que je l'ai fait, souhaitons qu'ils pourront piger dedans des légumes qui voudront bien pousser ;)